dÉcouvrir VÉRETZ

DSC 0051 small1Commune de 4 536 habitants*, la ville de Véretz est située sur les bords du Cher à 10 km de Tours.

Avec sa situation privilégiée entre ville et campagne, une vie culturelle et associative dynamique, des équipements de qualité, Véretz a choisi d'allier la modernité à la qualité de vie.

Le riche patrimoine de Véretz (château, église, bourg ancien, port sur la rivière) en fait un site d'exception.

*(chiffre INSEE au 1er janvier 2016).

_________________________________________________

Eugène Bizeau, poète vigneron

Eugene Bizeau cabu1Issu d’une famille de vignerons, libres penseurs, Eugène Bizeau est né à Véretz le 29 Mai 1883.

Très jeune, il lit Rousseau, Courier, Hugo et se nourrit d’idées socialistes et libertaires.

À 24 ans il publie des poèmes et des chansons à caractère social. Il fait partie de « la Muse Rouge », groupe de poètes et chansonniers révolutionnaires.

Réformé en 1914 pour « faiblesse de constitution », il s’éteint à Véretz, en 1989 à l’âge de 106 ans !

Marié en 1916 à Adelaïde, institutrice anarchisante, il vit en Auvergne jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale.

Entre jardin, vigne et abeilles, il écrit et reçoit amis et poètes autour d’un verre de Montlouis. Cabu viendra souvent le voir à Véretz. Les dessins qu’il faisait pendant leurs discussions animées et chaleureuses ont été publiés dans le Canard Enchainé (Eugène Bizeau en était le plus vieil abonné) et Hara Kiri.

Eugène Bizeau, farouchement athée et anticlérical ne croyait qu’en la Paix.

Ses écrits « sociaux » comme ceux sur le bonheur, l’espoir, l’amour et Véretz, son village qu’il aimait tant, reflètent sa personnalité, sa malice, sa gentillesse, son humour, ses talents de conteur, ses révoltes et ses engagements.

Gillette Lévy Petite nièce d’Eugène Bizeau