Véretz en chiffres

DSC 0168 small1

Démographie

  • 4 527 habitants* en 2018, dont 30% a moins de 15 ans
  • 620 habitants en 1936
  • 3 147 électeurs

 

Géographie

  • 1 385 ha : superficie du territoire communal
  • 16 ha d'espaces verts
  • 50 m d'altitude en vallée et jusqu'à 90 m d'altitude sur le coteau
  • 34 km de voies communales classées
  • 24 km de chemins ruraux dont 5 km de voies de circulation douce
  • 4 km de berges
  • 1 site d'activités économiques : ZA la Pidellerie

 

Enfance-jeunesse

  • 489 élèves à la rentrée 2018
  • 12 classes élémentaires
  • 7 classes maternelles
  • 15 personnels d'animations différents ville de Véretz et CTEV                             (périscolaire matin - pause méridienne - garderies - périscolaire soir - accueil de loisirs du mercredi - accueil de loisirs vacances scolaires - Super PAM - Espace Jeunes du Sud Cher)

 

Municipalité

  • 46 agents communaux en 2018

 

Vie associative

  • 48 associations animent la vie locale en 2018
  • dont 16 associations sportives, près 1 500 véretzois pratiquants, soit environ 20% de la population véretzoise

*(chiffre INSEE au 1er janvier 2018).

 

 Patrimoine


Le château

IMGP0600 smallChâteau fort au Moyen Âge, il fut transformé en résidence fastueuse à la Renaissance. D'ailleurs, l'Edit de Nantes aurait pu être rédigé dans ses murs. Avec la Révolution, l'édifice fut démantelé. Ce n'est qu'en 1836 que le château fut reconstruit et prit l'apparence qu'on lui connaît aujourd'hui.

Visitez le site du château de Véretz : www.chateaudeveretz.com

 ____________________________________________________

Haut de la page


L'église Notre-Dame de Véretz

DSCF0723 small1

Elle fut consacrée en 1519, en remplacement de la première église du village situé à la Gagnerie. La partie la plus remarquable de l'édifice est la chapelle seigneuriale qui surplombe la nef. On peut y voir des fresques, ainsi qu'un bateau votif suspendu à la nef, œuvre de Jean BRICAU (1809-1888), dernier charpentier de marine ayant vécut à Véretz. C'est ce symbole qui a été retenu pour le girouet de l'UNESCO, situé au terrain des Isles.

 

 

 ____________________________________________________

Haut de la page


L'aqueduc

DSC 8434 small1

Les vestiges de l'aqueduc gallo-romain qui conduisait l'eau de la source d'Athée-sur-Cher à Caesarodunum (=Tours) sont visibles dans le parc du château ainsi qu'à l'entrée du terrain de camping.

 

 

 

 

 

 

 ____________________________________________________

Haut de la page


La fontaine Bacchus

DSC 0047 small1

Le Bacchus joufflu trônant sur son tonneau qui alimente la fontaine du mail de l'église est en quelque sorte l'emblème de la commune, qui est l'œuvre d'un artiste tourangeau nommé VAUGHELMOD.

 

 

 

 

____________________________________________________ 

Haut de la page


Le pont

DSCF0655 small1

Édifié en 1847, l'ouvrage subit la destruction de 2 arches pendant la guerre. Le pont fut restauré puis élargi en 1975. Jusqu'alors, il ne comptait qu'une voie de circulation, ce qui ne manquait pas de causer de nombreuses altercations entre charretiers ou automobilistes !

 

 ____________________________________________________

Haut de la page


Les caves

grotte small1

Le coteau de notre commune est truffé d'un inextricable labyrinthe de caves, qui furent creusées pour l'extraction du tuffeau. Certaines caves sont ornées de fresques remarquables qui auraient été réalisées par des soldats cantonnés dans ces endroits. Après la deuxième Guerre Mondiale, la culture des champignons se développa dans ces galeries, jusqu'en 1997.

 ____________________________________________________

Haut de la page


Les magnaneries

DSCN5119 small1

Véretz a été un centre important de culture du mûrier et d'élevage du ver à soie. Il subsiste aujourd'hui un vaste bâtiment réservé à cet usage au domaine de Beauregard. L'un des derniers mûriers se situe place de l'Abbé Lacour (derrière l'église).

Visitez le site de la magnanerie de Beauregard : www.aaabeauregard.com/magnanerie.php

 ____________________________________________________

Haut de la page


La batellerie

DSCF2607 small1

 

Jusqu'au début du XXème siècle, le Cher était une voie navigable très active. Mais face à la concurrence de la route et du rail, le transport fluvial déclinera peu à peu. Aujourd'hui, grâce au Syndicat du Cher canalisé, la rivière est redevenue navigable après restauration des écluses. Véretz a même fait construire deux futreaux, « le Jean Bricau » et « le Milandre ».

____________________________________________________

Haut de la page

 Célébrités

Paul-Louis COURIER,  Champion du bon sens et de la liberté

PLC small1Paul-Louis COURIER est incontestablement notre concitoyen le plus prestigieux. Redoutable polémiste et admirable styliste de la langue, c'est un des grands noms de la littérature française. Né à Paris en 1772, d'un père tourangeau, il fit des études classiques, avant de mettre sa plume acérée au service de sa révolte contre toutes les injustices : ses pamphlets le rendirent célèbre et lui attirèrent de nombreuses inimités. En 1817 il acquiert la ferme de la Chavonnière sur les Hauts de Véretz où il se fait vigneron et exploitant forestier. Mais, en 1825, il est assassiné en forêt de Larçay. Aujourd'hui, le souvenir du grand écrivain est présent dans plusieurs lieux : stèle sur le lieu du crime en forêt de Larçay, monument commémoratif sur la place de Véretz (déssiné par VIOLLET LE DUC), tombe de l'écrivain au cimetière, ferme de la Chavonnière (domaine privé).

____________________________________________________

Haut de la page

 

 

Eugène BIZEAU, paisible vigneron et poÊte révolté

bizeau small1

Né à Véretz en 1883, Eugène BIZEAU mena une vie laborieuse et modeste. La poésie devint très tôt son mode d'expression préféré. Embrassant la cause de l'anarchie, il s'associa dans les années 1910, au groupe des chansonniers révolutionnaires de la Muse Rouge. Il y dénonçait avec flamme la guerre, les militaires, les curés et les patrons. Mais, Bizeau n'était pas qu'un irréductible insurgé : il écrivit aussi de nombreux poèmes empreintes de douceur et d'émotion, consacrés à la Touraine, sa famille, à l'amitié. Sa petite maison de la rue Chaude est restée en l'état et Véretz lui a dédié sa salle polyvalente inaugurée en 1989, l'année même de sa mort.

 

____________________________________________________

haut de la page

 

Les dames de Véretz

 
Gabrielle d'Estrées

Gabrielle d Estree small1Celle qui allait devenir la favorite d'Henri IV naquit au château de la Bourdaisière (à Montlouis). La légende raconte que la belle avait pris l'hebitude de se baigner à Véretz dans les eaux du Cher et qu'elle y disposait d'une « maison de bain » où elle se dévêtait. Cette maison de tuffeau, au toit pointu caractéristique, est toujours visible sur le quai Henri IV, au numéro 34.

 

 

 

 

 
 
Madame de Sévigné

mme20de20sevign small1

Lors de ses nombreuses croisières sur la Loire, Madame la Marquise DE SEVIGNE se plait à faire escale au château de Véretz chez l'Abbé d'Effiat ; lieu qu'elle évoquait aussi dans une lettre adressée à sa fille « cette maison est merveille ».

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Hortense Mancini

Mancini small1

Nièce de Mazarin, dont la beauté était célèbre, fut un temps châtelaine de Véretz. Son mari fit procéder à d'importants travaux d'embellissement du château. On y donnait à cette époque des fêtes particulièrement fastueuses et on y menait une vie brillante.

 

 

 

 

 

 
 
 
La princesse de Conti

princesse20conti small1

Inspiratrice des décors du parc et du château, la princesse de Conti fit de Véretz le salon recherché de la société culturelle de son époque.

 

 

 

 

 

____________________________________________________

haut de la page

 

Sous-catégories