Fibre optique

En attendant la fibre...

Certains quartiers de la ville sont particulièrement mal desservis par le réseau ADSL. La commune a reçu une information de la part du Syndicat mixte Val de Loire Numérique sur les possibilités d'aide. Il s'agit du Passeport inclusion numérique. vous pouvez prendre connaissance de ces informations en cliquant ici.

 

LE RÉSEAU FIBRE OPTIQUE, C’EST DEMAIN !

LES ACTEURS

La compétence en déploiement numérique est déléguée au Syndicat Mixte Ouvert Val de Loire Numérique. Il est le donneur d'ordre public et rassemble l'ensemble des acteurs du territoire : la région, le département et les communautés de communes.

En décembre 2017, le SMO Val de Loire Numérique confie la mission de déployer la fibre optique sur le territoire sous forme de délégation de service public à l'entreprise TDF. C'est sa filiale Val de Loire Fibre qui réalise la majorité des investissements (89%) et qui sera en charge de commercialiser le réseau construit aux Fournisseurs d'Accès Internet (FAI).

ordinateur nomade small

LES ETAPES DU DEPLOIEMENT

La fibre optique tisse sa toile à Véretz. En première étape, le Syndicat Mixte Ouvert Val de Loire Numérique a installé début juillet le nœud de raccordement optique (NRO) au sein du quartier de la Pidellerie à l’intersection entre la rue Becquerel et la rue Colette Besson. Cet équipement est la première action avant le déploiement de la fibre optique sur la commune prévue entre 2019 et 2022.

Le NRO est le lieu où convergent les lignes des abonnés (télévision, téléphonie, internet) d'un même quartier ou d'une même ville. On peut le comparer au NRA (nœud de raccordement d'abonnés) situé au niveau du Virage Saint-Pierre direction Larçay.

En deuxième étape, le Syndicat Mixte Ouvert Val de Loire Numérique a installé début septembre deux sous répartiteurs optiques (SRO - armoires de rues) sur deux secteurs clés de la commune pour relayer/transporter la diffusion de la fibre :

  • Rue Marie Curie ;
  • Rue des Isles.

Les techniciens doivent tirer la fibre depuis le NRO jusqu'à les armoires de rues. Cette armoire est placée de manière stratégique au coeur des zones bâties et dessert une zone d'environ 500 logements. Actuellement, 12 SRO ont été installés sur le territoire : 6 sur La-Ville-aux-Dames, 3 sur Larçay, 2 à Véretz et 1 à Montlouis-sur-Loire.

 

La troisième étape du déploiement consiste à tirer la fibre optique juqu'au point de branchement optique (PBO), au plus près des logements et entreprises. Le PBO est généralement installé sur des poteaux d'éclairage, dans des chambres de tirage ou en façade d'immeuble. La fibre optique empruntera le même chemin que le réseau téléphonique. Selon la configuration des lieux, elle passera en aérien, en souterrain ou en façade. A cette étape, le logement est raccordable.

DIAG Planning FttH VLF EPCI

DIAG Planning FttH VLF Véretz
Le raccordement

Une fois le déploiement technique terminé, un délai règlementaire de 3 mois est imposé par l'ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) pour permettre à tous les opérateurs d'être en capacité de proposer des offres fibre aux logements raccordés.

Une fois ces 3 mois écoulés, le logement est commercialisable. Il suffira alors de souscrire un abonnement fibre avec un fournisseur d'accès qui fera intervenir un technicien pour raccorder le logement ou l'entreprise au réseau.

 

Schéma de la construction du réseau de la Fibre Optique.

 

Une FAQ est disponible sur le site www.valdeloirefibre.fr :

Nous vous informons que si une adresse n’est pas clairement identifiée, elle ne sera pas éligible lors de l’ouverture commerciale. À défaut, de ne pas posséder d’adresse postale, n'hésitez pas à contacter le service urbanisme de la mairie : Quentin Terriot au 02 47 35 70 15 - quentin.terriot@veretz.fr.

Véretz 2030 : UN PREMIER ATELIER PROMETTEUR

veretz vdc

Soucieux du développement local de la commune, les élus ont souhaité imaginer le développement de Véretz en y associant les habitants. Pour cela, ils ont sollicité l’Agence d’Urbanisme de Tours (ATU). L’objectif de cette collaboration est de réaliser un plan-guide pour l’automne 2019.

La première phase de cette concertation a été organisée autour de trois ateliers multithématiques en janvier et février dernier (3 grandes parties du territoire), d’un travail avec les élèves et les professeurs du groupe scolaire Robert Doisneau dont l’objet était “Imaginez Véretz en 2030”.

Ces échanges ont été accompagnés par la diffusion d’un questionnaire sur le site de la commune afin que les habitants, ne pouvant venir aux ateliers, puissent également s’exprimer. Ces ateliers participatifs ont eu lieu le 23 janvier, le 13 février et le 20 février 2018. Ce sont finalement presque 90 personnes qui étaient présentes.

L’équipe municipale a souhaité prendre en compte la vision, les attentes des habitants sur le devenir de leur territoire et ainsi enrichir le projet par ceux qui le pratiquent au quotidien. Par groupes animés par deux élus, autour d’une photo aérienne de la commune, chacun a donné sa vision du développement de la commune et du vivre-ensemble.

Les riverains ont activement participé à l’échange sur le devenir de leur commune en enrichissant le débat avec des points de vue variés et des idées intéressantes. Les thèmes abordés durant ces ateliers ont été variés tels que l’environnement, les équipements publics, l’habitat et le logement, la sécurité, les modes de déplacements, mais aussi le regroupement des communes... Les idées-clés de ces ateliers ont été cartographiées par séance et seront synthétisées par l’Agence Tourangelle d’Urbanisme.

La municipalité a décidé de rendre accessible la réflexion également aux plus jeunes et deux agents de la commune sont partis à la rencontre des institutrices et instituteurs du groupe scolaire auprès des classes de CM1 et d’une classe de CM1-CM2. Les élèves ont pu travailler sur le devenir de leur commune en intégrant les notions de repérage sur une carte et de travaux via les rénovations du groupe scolaire Robert DOISNEAU. Le corps professoral et les élèves ont accueilli favorablement cette démarche. Le travail des élèves et des professeurs sera analysé et permettra de ressortir des éléments techniques qui alimenteront la deuxième phase de la concertation et de l’étude.

Cette concertation à grande échelle avec les habitants permettra la réalisation d’un plan-guide de développement futur qui sera le document de référence et de base à la révision du Plan Local d’Urbanisme à engager dès 2021. Il permettra également de fournir un plan de déplacement sur l’ensemble de la commune pour la fin 2019.

 

 

 

 

Donnez votre avis

Si vous souhaitez partager votre avis sur le développement local de la commune, un questionnaire est en ligne sur la page « Donnez-votre avis ».

Haut de la page

 

 

Document d'Inormation Communal sur les Risques Majeurs (dicrim)

inondation 2016Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM), partie intégrante du Plan Communal de Sauvegarde a été conçu pour vous, votre famille et vos proches au titre de l’information et de la sensibilisation aux risques naturels et technologiques encourus et aux mesures de sauvegarde que vous pourriez être amenés à prendre pour vous en protéger.

La commune de Véretz met en place une véritable politique de protection et de sensibilisation de ses habitants, notamment par l’élaboration du Plan Communal de Sauvegarde, permettant l’organisation de la cellule communale de crise et sa gestion.

Consulter et télécharger le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM).

___________________________________

Haut de la page

Le PPR inondations

Véretz est couverte par le Plan de Prévention des Risques d'Inondation (PPRI) de la Vallée du Cher.

rsz 11ppriveretz smallConsulter les documents du Plan de Prévention des Risques d'Inondation de la Vallée du Cher :

- carte générale

- carte de détail

- réglement du PPRI

 

 

Le PPRI s'applique aux décisions en matière d'urbanisme (permis de construire, déclaration préalable).

Il indique aussi les mesures de prévention contre les inondations à mettre en oeuvre sur le bâti existant.

Les Périmètres de protection des monuments historiques

____________________________________________________

PERIMETRES DE PROTECTION DES ABORDS

Les abords des monuments historiques participent de leur préservation. La qualité esthétique des travaux de construction est contrôlée par l'Architecte des Bâtiments de France (ABF), qui a un droit de regard sur les permis de construire, les déclarations préalables et les permis de démolir situés dans le périmètre de protection. 

Visualiser les périmètres de protection de 500 mètres autour des monuments historiques :

DSCF0723 small1 rsz carte abords mh eglise  
 L'église paroissisale Notre-Dame
DSC 0012small  rsz carte abords mh chavonniere 
La Ferme de la Chavonnière, ancienne demeure de Paul-Louis Courier

 

Une modification des périmètres de protection des monuments historiques est en cours. Le projet de modification a été présenté au cours d'une enquête publique qui s'est déroulée du 28 octobre au 28 novembre 2015. 

Consulter le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur.

____________________________________________________

Haut de la page

ARCHITECTE DES BATIMENTS DE FRANCE

L'Architecte des Bâtiments de France rend un avis, qui peut être :

  • favorable sans réserve
  • favorable avec prescriptions
  • défavorable.

Selon les cas de figure, le maire peut être obligé de suivre cet avis dans l'autorisation d'urbanisme :

•    Si l'immeuble est visible depuis le monument historique ou en covisibilité avec le monument historique, le maire devra obligatoirement tenir compte de cet avis. Si l'avis de l'ABF est défavorable, la demande sera refusée. Si l'ABF émet des prescriptions d'ordre architectural, elles seront reprises dans l'autorisation d'urbanisme.
•    Dans le cas contraire, le maire a la possibilité de ne pas se conformer à l'avis de l'ABF.

Il est recommandé  de prendre contact avec l'Architecte des Bâtiments de France avant le dépôt de la demande de permis de construire ou de la déclaration préalable. Cette précaution vous évitera un refus éventuel ou des prescriptions architecturales inattendues.

Pour prendre rendez-vous, contactez le Service Territorial de l'Architecture et du Patrimoine (STAP) au 02 47 31 03 03 ou par courriel sdap.indre-et-loire@culture.gouv.fr.  Le STAP se situe au 36 rue de Clocheville - 37000 TOURS.

Pour plus d'information, contacter le service urbanisme de la mairie ou consulter le site du Service Territorial de l'Architecture et du patrimoine qui propose quelques fiches pratiques pour vous guider dans vos travaux : http://www.sdap-37.culture.gouv.fr/.

____________________________________________________

Haut de la page