MIEUX COMPRENDRE LA MUTUELLE SANTÉ

Si le régime général rembourse une grande partie des soins médicaux, il ne prend pas tout en charge. Il définit le prix standard de chaque consultation, soin, ou acte médical, ainsi que le pourcentage de ce prix qu’il prend en charge. Par exemple, la base de remboursement d’un médecin généraliste est de 23 €, dont il prend en charge 70 % soit 16,50 €. La complémentaire santé, ou mutuelle santé, prend en charge les frais médicaux qui dépassent ce tarif, dans la limite des garanties souscrites. Dans cet exemple exemple, une mutuelle qui prend en charge les consultations de médecin généraliste jusqu’à 200%, rembourserait la différence entre 16,50 € et ce qu’a payé le patient, dans la limite de 46 € (200% de 23 €). 

Les mutuelles peuvent également rembourser certains éléments que le régime général ne prend pas en charge. Ce sont souvent des forfaits, autorisant un certain nombre de sessions de kinésithérapie, d’ostéopathie, de médecines douces, ou encore un forfait pour la prévention, les dépistages, les vaccins… 

Les cotisations de la mutuelle sont à fonds perdus. C’est-à-dire que si l’usager n’utilise pas ses garanties, il ne peut pas récupérer sa cotisation. L’assurance la plus commune qui permet de récupérer ses versements est l’assurance vie, qui transmet le capital constitué aux personnes désignées en cas de décès. Beaucoup d’assureurs proposent ces solutions, un comparatif des différents contrats d’assurance vie permet de voir les assureurs qui proposent les meilleures conditions.  

______________________________________

Haut de la page