Le Mot du Maire

daniele guillaume

L’action municipale se nourrit de l’esprit d’ouverture. Il faut favoriser l’échange, rechercher les partenariats, créer des synergies. Je me suis efforcée pendant ce mandat de faire vivre cette exigence.

Tout d’abord, le Conseil municipal des Jeunes, qui vient de procéder à son renouvellement (p.9). Il développe des actions très concrètes, notamment dans le secteur de l’environnement. Il a été associé à la conception de l’Inter’Val, bâtiment qui abrite maintenant les activités de l’Espace Jeunes et l’Ecole de Musique intercommunale. 

Le CMJ est le terreau des futurs citoyens responsables et peut-être des élus pour demain.

Autre domaine marqué par la volonté d’ouverture : la Semaine Bleue. Cette manifestation, qui permet la rencontre entre générations, notamment entre les enfants de l’école et les anciens, a donné lieu cette année encore à de beaux moments de partage.

Enfin, l’intercommunalité est aussi liaison de coopération. Véritable jardin partagé des dix communes, elle est un vecteur de développement précieux pour nos cités.
C’est elle qui a financé la construction du nouvel équipement Inter’Val. De plus, au
sein même de cette Communauté, nous entretenons des liens privilégiés avec nos voisins immédiats Larçay et Azay. Cette « entente cordiale » Sud-Cher permet de rationaliser certains services et de mutualiser certains investissements (p.8).

Toutes ces collaborations qui s’instaurent stimulent le dynamisme de notre village, tout en confortant son identité. Oui, Véretz est une commune vivante qui avance. Je tenais à en faire le constat dans ce dernier éditorial.
Chacun sait que je ne solliciterai pas le renouvellement de mon mandat en mars. Si beaucoup a été fait pendant ces six dernières années, beaucoup reste aussi à faire : aux élus qui vont me succéder, je souhaite pleine réussite dans cette tâche aussi exaltante qu’accaparante. Bon courage à eux !